Et si on faisait un bébé ?

PicsArt_02-08-06.56.08

Pour ce premier article sur ce tout nouveau blog, j’avais envie de vous parler de mon histoire, mon désir de bébé alors, je vous raconte tout !

Tout a commencé un soir d’octobre 2011. Le soir où j’ai rencontré pour la première fois l’homme qui deviendra plus tard mon mari et le père de mes enfants (mais ça, je ne le savais pas encore). C’est une amie qui un soir me dit, « allez viens Julia, on va voir un match de basket ! » Ok, je l’accompagne un peu a contre cœur, le basket c’est pas franchement ma passion ! On passe la soirée là bas, et elle me dit « Regardes le numéro 8 il est trop mignon! » Ouais ok ca va, il est pas mal mais c’est pas spécialement mon style. Bref, ça en reste là.

Quelques mois plus tard, je recroise ce fameux numéro 8 en boite de nuit. On discute, il me dit qu’il se rappelle de moi. Moi je m’en rappelle vaguement… (oups !). Il m’ajoute sur Facebook, on discute. Encore et encore. On se trouve des millions de points communs, on rit ensemble, on s’échange nos numéros… J’étais déjà en couple a ce moment là mais pas amoureuse (Re oups !) Et puis un soir, je l’invite à une soirée avec mes amies. Ne sachant pas trop quoi penser de ce « Numéro 8 » qui finit par vraiment me plaire et à qui je m’attache de jours en jours. La soirée se passe sous le signe de la bonne humeur. Mes amies me disent toutes de foncer « ça se voit, il est dingue de toi! » Hummmm… bon ok ! Le 21 janvier fut donc notre premier baiser. Depuis, on ne s’est jamais quitté.

Tout a été très vite.

Comme une évidence. 8 mois plus tard nous emménagions officiellement ensemble (Sachant que nous vivions déjà ensemble depuis quasiment le début auparavant mais dans l’appartement de ma maman). Il a vite été question de se marier. On était surs l’un et l’autre, c’était nous et personne d’autre. Pour nos 1 an de relation, il me demande en mariage ! Et évidemment j’ai accepté. Le mariage est prévu 1 an et demi plus tard.

Entre temps, la question d’un bébé est aussi très rapidement apparue. J’étais prête, lui aussi, on s’aime, on a une situation stable alors pourquoi attendre ? En août 2013, j’arrête de fumer en vue de la conception de ce petit être. Nous décidons d’attendre décembre pour arrêter ma contraception, notre mariage étant prévu pour le 14 juin 2014, et ma robe étant déjà achetée, j’avais quand même envie de pouvoir rentrer mon gros popotin dedans.

Le 5 décembre, j’arrête ma pilule après un check up avec ma gynécologue qui nous donne le feu vert. Là, ça devient concret, on est de plus en plus impatients. On l’imagine, fille ou garçon ? Et quels prénoms on pourrait lui donner ? A chaque bébé croisé, notre désir est de plus en plus grand. Et à mon grand étonnement, c’est Florian (oui en réalité  »Numéro 8 » porte un prénom.) qui exprimait le plus souvent son impatience. « J’ai hâte d’avoir notre bébé à nous, rien qu’à nous, de jouer au basket avec lui… » Oui donc l’éventualité que ce soit une fille non, on n’y pense pas ? Rah ces hommes ! Bref, nous décidons donc de nous protéger encore 3 mois, le temps que les hormones de synthèse disparaissent totalement de mon corps et le temps de reprendre des cycles naturels. 28 février 2014, fin de mon 2ème cycle naturel. Nous décidons alors de nous lancer. J’avais l’impression de sauter dans le vide mais j’étais tellement heureuse de me dire qu’enfin mon rêve de fonder ma propre famille allait devenir réalité.

Un mois jour pour jour plus tard, soit le 28 mars 2014, mon petit haricot s’était installé en moi. Je ne le savais pas encore, mais je le sentais. Bizarrement, je refusais de porter des charges trop lourdes, de boire de l’alcool, etc. Et ce qui m’a mis la puce à l’oreille c’est ce dégoût soudain pour la cannelle. Pourquoi la cannelle ? Je n’en sais rien alors que d’habitude j’aime ça ! Le 18 avril après un retard de règles de 3 ou 4 jours, je décide d’acheter un (deux) test de grossesse. J’étais sûre de moi, je n’ai JAMAIS de retard de règles, je suis réglée comme un papier à musique, comme une horloge, comme un double décimètre, bref j’ai des cycles ultra réguliers. A 6h du matin, au réveil, avant d’aller travailler, je fais donc mon test. Le cœur battant la chamade, je chausse mes gants, j’urine dans un pot a recueil d’urines (Ah, ça aide d’être infirmière!) et trempe mes 2 tests de grossesse à l’intérieur. A peine quelques secondes plus tard je vois ces 4 barres roses se dessiner (oui 4 barres parce que 2 tests vous aviez compris n’est ce pas ?) Et là, j’ai eu envie de hurler, de réveiller l’immeuble entier « JE SUIS ENCEINTE !!!! » J’ai foncé réveiller mon homme qui dormait encore paisiblement et je lui ai dis « je crois que tu vas être papa! » Les larmes aux yeux tous les deux, un peu retournés, on ne réalise pas, mais on est heureux !

On a fait un bébé …

PicsArt_02-08-06.55.13

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s