Préparation à l’accouchement : L’Haptonomie

PicsArt_02-09-07.25.14

Coucou les WonderWoMum ! Aujourd’hui j’avais envie de vous parler de l’haptonomie, un des choix de préparation à l’accouchement.

Très rapidement lors d’une grossesse, on en vient à se demander, quelle préparation à l’accouchement choisir ? Il en existe plusieurs : la sophrologie, le yoga, les pilates, la piscine, l’hypnose, la préparation basique en cours collectifs, et l’haptonomie. A nous de voir ce que nous attendons de cette préparation. Personnellement, j’ai pu bénéficier d’une préparation basique avec cours collectifs et en parallèle par l’haptonomie.

J’ai découvert l’haptonomie par le biais d’une application de grossesse dans laquelle, une maman racontait à chaque semaine de grossesse, ce qui avait changé dans son corps, etc et un jour elle parlait de sa préparation prénatale qui était l’haptonomie. L’idée m’a énormément plu.

Mais alors, l’haptonomie, c’est quoi ?

C’est une science encore assez peu connue, c’est la science du toucher affectif. Haptonomie venant du latin « haptein » qui signifie « toucher » et « nomos » qui signifie « norme ». Cette science est utilisée par de nombreux praticiens : psychologues, psychiatres, médecins, infirmiers, osthéopathe, kinésithérapeuthe, sage femme… Dans chaque domaine l’haptonomie permet de prendre conscience de son corps, de soulager des douleurs, de mieux vivre les douleurs et en harmonie avec son corps. En terme périnatal, elle constitue aussi une préparation à l’accouchement.
Vous pouvez retrouver la liste des praticiens pratiquant l’haptonomie sur le site du CIRDH.

En quoi prépare t’elle à l’accouchement ?

Dans un premier temps, on cherche à prendre contact avec bébé in utero. Puis on va s’amuser avec lui pour le faire se déplacer. Un des points positifs de cette technique est que le papa est très investi avec bébé et lui permet de créer déjà un lien affectif.

Dans un second temps, le fait de parvenir à le faire se déplacer à notre guise, va permettre de soulager certaines douleurs (la pression sur les côtes, sur la vessie, sur le col, etc). Elle va nous permettre aussi d’apprendre à gérer la douleur des contractions. D’aider le corps à se detendre en période douloureuse pour permettre à bébé de descendre en douceur.

Comment se déroule une séance ?

Pour ma part, j’avais choisi une sage femme. Selon moi, elle était plus à même de subvenir à mes besoins. L’idéal est de commencer les séances à raison d’une par mois, à partir du moment où l’on sent bébé bouger.
La sage femme commence par faire connaissance avec le couple pour connaitre au mieux ses attentes. Puis elle explique le concept de l’haptonomie. Elle explique par des mouvements simples comment inviter bébé a se déplacer, à nous montrer sa présence et surtout à le faire sans « agresser » bébé. Car oui ! On n’y pense pas, mais il y a une certaine façon de toucher son ventre, de lui prodiguer des caresses, de poser sa main sur son ventre et même de la retirer. Je ne pourrais tout détailler ici, mais c’est vraiment interessant cette vision des choses.
Plus tard dans les séances, quand bébé commence à prendre vraiment de la place, la sage femme nous apprend à le déplacer de manière à le porter plus haut et préserver notre dos. Elle nous apprend également à basculer le bassin pour nous aider à dormir plus confortablement.

Et enfin dans les dernières séances, elle nous apprend à gérer la douleur des contractions par une méthode de « prolongement ». En quelques mots, on imagine la douleur partir dans la main du papa. Et cela a été revolutionnaire pour moi ! Nous avons fais un test de résistance à la douleur, elle me pincait très fort l’intérieur de la cuisse, et je devais gérer la douleur avec cette méthode. Hé bien je vous assure qu’elle avait plus mal aux doigts de me pincer que moi en étant pincée! J’ai mis cette méthode en pratique pendant ma longue période de faux travail et cela m’a énormément aidé !

Une dernière séance à lieu une fois bébé né. Où là, elle nous montre comment faire sentir à bébé qu’il peut être indépendant dans ses mouvements. Par exemple, avec l’invitation, pour le faire se tourner lui même. Simplement en attrapant avec votre main le devant et ses fesses et en l’invitant délicatement à se tourner, hé bien il le fait tout seul comme un grand !
Lors de cette même séance, elle aide la maman à retrouver son corps, en faisant un travail sur notre ventre vide, et pour nous aider à retrouver notre ami périnée.

Voilà, j’ai essayé de vous donner le maximum d’informations mais vraiment c’est une méthode à tester si vous aimez le contact et surtout si avez envie que le papa soit investi à fond dans votre grossesse.

N’hésitez pas à laisser votre témoignage, vos ressentis, si vous aussi vous avez testé l’haptonomie ! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s