Les Coliques du Nourisson : En venir à bout

Studio_20160213_021105

Coucou les WonderWoMum !

Il y a un passage quasi inévitable quand on a un nouveau né … l’arrivée des coliques ! Pas chez tous les bébés, entendons nous bien, mais une majorité y ont malheureusement droit.
Je peux vous dire que j’ai tenté pas mal de choses, plus ou moins efficaces, tellement c’était l’enfer chez nous. Je me suis vue certaines nuits à essayer d’apaiser mon bébé jusqu’à 7h du matin (et donc vous l’aurez compris, avoir fait des nuits blanches…) et finir en pleures tellement j’etais démunie. Ne pas savoir comment soulager la chair de sa chair, il n’y a rien de pire ! On est d’accord non ? Alors je vais tenter de vous expliquer le pourquoi du comment et vous apporter un petit peu de mon expérience.

Les coliques du nourisson c’est quoi et comment les reconnaitre ?

Les coliques viennent l’immaturité de l’appareil digestif. Elles apparaissent souvent aux alentours de 2/3 semaines de vie de bébé et surtout le soir. Bébé a des gaz coincés et du coup… ça fait mal ! En soit, rien de grave, c’est « simplement » douloureux.

C’est ce moment où bébé se met à hurler d’un coup en battant des jambes. Ce sont des spasmes du colon en quelque sorte. On a souvent du mal à traduire les pleures de bébé quand on est une toute nouvelle maman, on pense souvent à la faim en premier lieu, mais non non non il peut y avoir la faim, mais pas que ! Les pleures de coliques sont bels et bien différents des pleures de faim. Ils sont bien plus intenses, on peut clairement ressentir la douleur dans ces pleures là.

 

Que faire pour les soulager ?

Studio_20160213_0215501◾ Essayer de laisser un minimum de 3h entre chaque tétee pour bien laisser le temps à bébé de digérer (à adapter evidemment selon l’âge et la demande, chaque bébé est différent) TestéEfficacité : 6/10*

 

 

Studio_20160213_021207

2◾Tenter la position antalgique ci dessus en berçant légèrement bébé. Il se sentira apaisé et la position est propice à la libération des gaz. TestéEfficacité : 5/10*

 

 

Studio_20160213_021131

3◾Tenter les massages sur le bidou de bébé (il y a des videos sur youtube, vous comprendrez mieux car je suis nulle pour expliquer…) et de ramener les genoux de bébé sur sur bidon plusieurs fois. Ca aide là aussi, les gaz à s’échapper. TestéEfficacité : 7/10*

 

 

Studio_20160213_133933

4◾ Faire prendre le bain à bébé de préférence le soir. Le bain détend les bébés (comme les adultes d’ailleurs!) Et quand on est détendu, les spinchters sont aussi detendus… Et quand les sphincters sont détendus on fait quoi ? … Bein oui, on prout ! Donc les gaz sont libérés et soulagent le bidon de bébé ! Testé ✅ Efficacité : 8/10*

 

 

Studio_20160213_021302

5◾Faire encore et toujours un petit tour chez notre ami l’ostéopathe, parfois un simple petit nerf coincé qu’il peut remettre en place manuellement règlera tout !(oui, dans le corps tout est lié 😮). Testé ✅ Efficacité : 6/10*

 

 

Studio_20160213_021235

6◾Le portage en écharpe apaise et réconforte beaucoup les bébés. Je vous le conseille ! TestéEfficacité : 5/10*

 

 

Studio_20160213_021328

7◾Ici, la sucette apaisait beaucoup Lyam. Il tétait frénétiquement, et les crises passaient plus vite. TestéEfficacite :8/10*

 

 

Studio_20160213_021422Studio_20160213_021447

8◾Adopter les biberons anticoliques de chez MAM ou Avent (qui sont réputés pour être les plus efficaces) Grâce à un système de valve, l’air  circule mieux dans le biberon et permet un débit lent et régulier du lait. Par conséquent moins d’air dans le bidon de bébé et du coup moins de gaz. TestéEfficacité : 7/10*

 

 

Studio_20160213_021356

9◾Tenter la bouillotte. La chaleur apaise les douleurs, comme pour nous. Pas trop chaude nomplus à appliquer sur son bidon. (Vous pouvez même en créer une vous même, c’est ce que j’ai fais un soir de grand désarroi : Une chaussette de ski que vous remplissez de riz, vous la nouez bien fort ou la cousez sur le dessus, quelques secondes au micro ondes et c’est réglé!) TestéEfficacité : 8/10*

 

 

PicsArt_02-13-02.10.25

10◾En crise, mettez vous dans une pièce calme, sans trop de lumière, parlez lui, chantez : bébé sera appaisé. TestéEfficacité : 7/10*

 

 

Studio_20160213_021507

11◾En terme de « médicaments » il y a le calmosine, une boisson a base de plantes (notamment de fenouil qui aide à la digestion. Idem si vous allaitez consommez du fenouil ou des tisanes au fenouil) 5ml avant chaque tétée. Cela fonctionne plus ou moins selon les bébés… TestéEfficacité 6/10*

 

 

Studio_20160213_021529

12◾Il existe des laits anti coliques, mais ca c’est a discuter avec votre pédiatre ou médecin. NON TESTÉ ❌

 

 

Studio_20160213_021621

13◾Et enfin, le meilleur pour la fin, car pour nous, ca a été le miracle : Le biogaïa. Ce sont des probiotiques qui aident a rétablir la flore intestinale de bébé. 5 gouttes chaque jour à donner pur et directement à la cuillère. (Dispo sans ordonnance car non remboursé). Ici, avec Biogaïa, en 2 jours ces saletés de coliques avaient disparues pour ne jamais revenir et c’est TANT MIEUX ! On a continué le traitement de biogaïa pendant 2 mois et les coliques ne sont pas pour autant revenues. TestéEfficacité : 20/10* !

 

En espérant vous avoir donné quelques clés pour des nuits un peu plus calmes…

 

* : Efficacité sur MON bébé. Cette note est donc non exhaustive et peut varier d’un bébé à l’autre 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s