Pic de croissance : Kezako ?

Studio_20160422_133706

On en entend souvent parler mais qu’est ce que pic de croissance veut dire réellement ?

Lors de sa première année de vie, bébé grandit énormément. C’est d’ailleurs dans cette première année qu’il grandira le plus !

Cette croissance évolue la plupart du temps par pic bien definit. Ils surviennent en moyenne à 3 semaines de vie, 6 semaines, 3 mois et 6 mois et durent seulement quelques jours. La croissance entre temps se fait plus tranquillement.

 

Mais alors, comment reconnaitre ces pics de croissance ?

 

🔹Premièrement, et logiquement, bébé grandit. Donc il a besoin de plus d’énergie, par conséquent il réclame beaucoup plus souvent à manger.
Il peut réclamer à manger toutes les heures, de jour comme de nuit. Alors oui, c’est dur dur mais c’est nécessaire à son developpement. Il ne faut donc pas rechigner à lui donner la têtée.

 

🔹Bébé est aussi plus grognon, il pleure beaucoup. Il a besoin de plus de câlins, d’être apaisé dans les bras chauds de sa maman.

 

🔹Il peut dormir beaucoup plus mais aussi beaucoup moins. Chez nous ca a été la seconde option… À mon grand regret !

 

🔹Il peut être aussi beaucoup plus agité, tout comme son sommeil.

 

Ici, les coliques ont fait leur apparition dans le même temps que le premier pic de croissance à 3 semaines de vie. Et quelle galère ! Je vous invite d’ailleurs à consulter mon article a ce sujet ici ➡ Les Coliques du Nourisson : En venir à bout ⬅

 

A savoir : les petits garçons et les petites filles n’ont pas la même croissance. Un garçon grandira puis prendra du poids ensuite tandis qu’une fille grandira et prendra du poids en même temps.

Voici les courbes moyennes que suivront vos petits bouts :

 Studio_20160422_133807 Courbe garçon

Studio_20160422_133832.pngCourbe fille

 

 

Pour les bébés allaités, il faut savoir aussi qu’à 3 semaines, c’est un moment plus ou moins critique pour la production de lait de Maman. C’est là où la production diminue. Donc il ne faut pas hésiter à se faire aider. Il existe de l’homéopathie pour relancer la production de lait, des tisanes d’allaitement, des bierres sans alcool ou encore du malte à consommer pur. Et biensur veiller à bien s’hydrater !
Si toutefois, les symptômes de pic de croissance persistent trop longtemps (plus d’une semaine) peut être qu’autre chose dérange votre bébé : coliques, reflux gastro oesophagiens, muguet… Il faudra donc consulter un médecin.

 

 

Alors, prêtes à y faire face ?

Retrouvez moi sur Instagram

f3f815_3ab59de8ade118da6029fed1ff72edbd

 

Publicités

Vitamine D : Qu’en penser ?

Studio_20160314_153306

 

Coucou les WonderWomum !

Je vois et entend régulièrement des mamans se poser la question de l’utilité de la supplémentation en vitamine D chez les bébés. En lisant certaines réponses sur instagram (entre autre) et en discutant avec d’autres mamans, je m’apperçois qu’au final, il y a un gros manque d’information à ce sujet. Alors je vais tenter de vous apporter ce que j’en sais et ainsi peut être répondre à quelques unes de vos interrogations.

🔹Qu’est ce que la vitamine D?

Pour faire simple c’est une vitamine retrouvée dans l’alimentation et qui est synthetisée par les UV (le soleil quoi). Elle sert à l’absorption du calcium et du phospohore. Elle est donc TRÈS IMPORTANTE.

 

Studio_20160314_153537
🔹Pourquoi donner de la vitamine D à Bébé ?

Elle permet de lutter contre le rachitisme (maladie de la croissance osseuse chez le nourisson et le jeune enfant caracterisée par une carence en calcium, en magnésium et en vitamine D) Elle est de plus en plus rare puisque désormais on donne d’office un traitement prophylactique(=pour empecher de) qui est donc la vitamine D (ou connue sous le nom de uvesterol ou zyma D pour les plus connus.) Elle permet aussi de contribuer à une bonne dentition et d’avoir un bon système immunitaire . Sachez, par ailleurs qu’un apport suffisant en vitamine D serait bénéfique contre le diabète, les cancers et les démences… ça fait réfléchir non ?
Notez également que la supplémentation en vitamine D est d’autant plus importante chez les bébés à la peau métisse ou noire. Leur peau est plus chargée en mélanine, et laisse moins passer les UV du soleil. La vitamine D est donc encore moins facilement synthetisée par l’organisme.

 

 

🔹 Uvesterol & cie, qu’en penser ?

 

Studio_20160314_153333

Studio_20160314_153437

Une polémique tourne autour de l’uvesterol. Problèmes de malaises à cause de surdosages, de fausses routes et désormais de composition. Il est selon moi à eviter ! Le zyma D est moins pire niveau composition mais reste tout de même peu naturel. Saviez vous que dans le temps on donnait de l’huile de foie de morue chaque jour aux écoliers? Cela n’est donc pas qu’une lubie pharmaceutique 2.0, on supplémentait déjà les enfants en vitamine D il y a des années mais de façon plus naturelle (et franchement pas ragoutante, il faut l’avouer !)
Pour ma part, je donne du d3 biane à bébé Lyam composé d’huile végétale de colza NATURELLE 🌾 Cette huile se présente sous forme de goutte à goutte. Je la donne à la cuillère et pure depuis les premiers jours de mon bébé.

Studio_20160314_153503.png
Tout cela pour dire, ne stoppez pas l’apport de vitamine D, elle est IMPORTANTE jusqu’aux 18 mois minimum de bébé. Meme si là tout de suite vous me direz que votre bébé va super bien, à terme cela peut avoir des conséquences.

 

Malheureusement les pédiatres, médecins et sage femmes prescrivent la vitamine D de façon systématique. Sans même expliquer aux parents son intérêt et même la plupart du temps sans posologie définie. Les rendez vous sont expediés en 10-15 minutes, et nous, pauvres jeunes parents, avons à peine le temps de réfléchir que le professionnel de santé est déjà entrain de nous serrer la main et de nous dire à bientôt … Je comprend qu’ils aient peu de temps pour beaucoup de patients (je suis du milieu et suis donc plus que bien placée pour le savoir) mais pitié cela prend une minute d’expliquer les choses. Cela éviterait à beaucoup de parents de devoir se poser 1001 questions et bien souvent finir par laisser tomber ces petites gouttes pourtant si precieuses pour leur bébé…

J’espère avoir éclairé vos lanternes et vous avoir aidé à faire le bon choix.