Crash Test : La gamme Demak’up EXPERT

Hello !

Je reviens aujourd’hui pour vous faire un nouveau crash test. Il y a environ 2 mois, j’ai été retenue pour devenir ambassadrice pour la marque DEMAK’UP et par conséquent tester leurs nouvelle gamme et évidemment en parler sur la blogosphère.

Je viens donc faire mon petit compte rendu ici 😉 Mon avis sera 100% honnête, je ne suis aucunement rémunéré par la marque pour dire du bien de leurs produits. Si je n’aime pas quelque chose je le dirais 🙂

Les produits à tester :

  • Les lingettes démaquillantes
  • Les disques à démaquiller
  • Les bâtonnets cosmétiques

 

 


 

Commençons par les lingettes demak’up expert

 

(Visuel à venir)

 

Paquet de 23 lingettes. Prix : 3.49e

 

De base, je ne suis pas fan des lingettes, je n’aime généralement pas la sensation collante qu’elles laissent sur ma peau. De plus, ayant une peau à tendance acnéique j’ai toujours peur que les lingettes soient trop agréssives et me graissent de nouveau la peau.

Je les ai donc testées pendant 1 mois avant de rédiger ce post.

Texture : Elles sont légèrement alvéolées, elles permettent donc un nettoyage en profondeur. Elles sont relativement douces donc pas « corrosives ». Elles sont correctement imprégnées et ne sèchent pas même au bout d’un mois d’ouverture du paquet. La formule au lait démaquillant à l’huile de coton dont elles sont imprégnées, ne contient pas de paraben et convient à tous les types de peau.

Odeur : Je n’ai pas noté spécialement d’odeur. Je les trouve relativement neutres. Ça ne sent pas le chimique et tant mieux !

Efficacité : Concrètement, pour un maquillage léger (donc sans fond de teint et avec très peu de poudre), elles font bien l’affaire. En revanche si vous portez du fond de teint et/ou de la poudre, là ça se gâte ! J’ai été obligée à chaque fois de repasser un coton imprégné de ma lotion micellaire habituelle pour bien retirer tout mon fond de teint et/ou ma poudre.

(Photo lingette)

(Photo coton)

Par contre, ma surprise a été pour le démaquillage de mes yeux. J’ai des yeux très sensibles, je n’utilise que le démaquillant biphasé de chez Yves Rocher et ce, depuis que je me maquille, je n’ai jamais changé (enfin j’ai bien essayé mais j’y suis toujours revenue) car c’est le seul qui ne me brûle pas les yeux et qui me démaquille en un tour de main ! Hé bien les lingettes Démak’up ne m’ont pas du tout brûlées ! Le démaquillage reste tout de même plus difficile qu’avec mon démaquillant habituel mais ceci dit, elles font tout de même très bien leur job !

idem, pour mon rouge à lèvres. Je ne porte que des RAL mattes, assez foncés et qui du coup, tiennent à la perfection. Ils sont donc généralement difficile à démaquiller… hé bien un coup de lingettes et plus de RAL !

Points positifs : Globalement, je les trouve assez efficaces. Elles sont très hydratantes, on sent après le passage de la lingette une profonde hydratation, j’ai ressenti cela surtout au niveau des lèvres. Je n’ai pas constaté de boutons sur ma peau suite à leur utilisation.

Points négatifs : Il en fallait bien ! J’ai tout de même retrouvé cette sensation « peau grasse et collante » après leur utilisation. J’ai toujours du passer un coup de lotion micellaire et un coup de lotion tonique pour me sentir propre, fraîche et parfaitement démaquillée.

Ma note : 7/10

 

Les disques à démaquiller demak’up expert

(visuel à venir)

Paquet de 70 cotons. Prix : 1.59e

Texture : Un coté alvéolé et l’autre lisse. Ce qui permet, une nouvelle fois un démaquillage en profondeur. Ils ne filochent pas. Ils sont en fibre de coton naturelles et biodégradables. Un joli plus pour notre belle planète !

Odeur : Pas d’odeur particulière.

Efficacité : Ce sont des cotons basiques, ils font très bien leur job additionnés à un bon démaquillant.

Points positifs : Les deux extrémités du coton ne se séparent pas. Oui, vous aussi vous connaissez cette galère hein ? Là, pas de soucis, ils tiennent bien la route ! Ils ne boulochent pas nom plus. Ils sont donc facile à utiliser.

Point négatif : Là aussi il fallait bien que j’en trouve un ! Le GROS GROS GROS bémol de ces cotons c’est leur taille ! Ils sont minuscules ! Alors pour un démaquillage des yeux ça passe, mais alors pour un démaquillage du visage, c’est une vraie galère ! Je préfère utiliser des cotons avec un large de diamètre afin de « ratisser » plus large !

Ma note : 5/10 (ouai leur taille leur a été fatale!)

 

Les batonnets cosmétiques demak’ up expert

(Visuel à venir)

Paquet de 80 cotons tiges. Prix : 1.05e

Alors là, cela a été mon coup de cœur ! Moi qui aime porter des rouges à lèvres foncés et qui galérais à rattraper lorsque je dépassais un peu… Là à l’aide de l’embout fin on peut aisément corriger ce qu’il y a à corriger et idem avec le bout aplati.

Vraiment je les adore !

Texture : Ils possèdent deux embouts 100% en coton. L’embout fin pour retoucher et l’embout aplati pour estomper.

Efficacité : Ils remplissent à 200% leur job ! on corrige les traits de liner un peu trop épais, les coups de rouges à lèvres trop brusques, le vernis qui dégouline un peu trop sur la cuticule, bref vous l’aurez compris ils sont ultra polyvalents !

Points positifs : Facile à utiliser, ne filochent pas. Ils peuvent servir à peu près à tout !

Points négatifs : Figurez vous, que je n’en n’ai pas trouvé !

Ma note : 10/10

 

Globalement, je suis assez satisfaite de cette nouvelle gamme, elle est accessible à tous, pour tout type de peau, et relativement naturelle ! J’achèterais donc très certainement cette nouvelle gamme et surtout mes nouveaux chouchous make up : Les cotons tiges ! 

Certaines ont testé cette gamme ? Comment l’avez vous trouvée ? Votre avis m’intéresse 🙂 

Un grand merci à l’équipe DEMAK’UP pour m’avoir permis de tester ces jolis produits.

 

 

 

Crash Test : Lingettes Bébé

Studio_20160216_011937

 

Coucou les WonderWoMum !

Certaines penseront probablement que les lingettes sont mauvaises pour bébé… Notamment à cause du phenoxyethanol présent dans beaucoup d’entre elles. C’est un conservateur chimique qui inhibe le developpement des micro organismes dans les cosmetiques. Il est reconnu qu’il serait cancerigène, allergisant et plus ou moins toxique. Certes, dit comme ça, ça fait peur. Mais utilisées occasionnellement les lingettes peuvent quand même bien dépanner ! Souvent j’entend que l’idéal c’est un coton et de l’eau… Je ne suis pas fan de cette  »technique » aussi naturelle soit t’elle. Je préfère nettoyer le visage, les mains ou les fesses de mon fils avec une lingette lorsque nous sommes en sortie et que je n’ai pas le gros bidon d’un litre d’eau nettoyante sous la main (Bah oui, c’est quand même pas super pratique à transporter…). Mais alors quelles lingettes choisir avec toutes celles qui existent sur le marché ? Je vous propose ici un crash test de 4 modèles que j’ai pu tester pour mon fils.

Une fois de plus, mon avis n’engage que moi

Studio_20160216_012435
1🔹 Les lingettes 1ère eau Uriage :
Prix : 3€ en moyenne pour 25 lingettes soit 0,12 centimes la lingette. En pharmacie.

Composition : Uriage thermal spring water (eau thermale). aqua (eau). glycerin (hydratant), phenoxyethanol (conservateur chimique : allergisant, cancerigène). PPG-26-buteth-26(émulsifiant). poloxamer 184(émulsifiant). PEG-40 hydrogenated castor oil (émulsifiant issus de composants irradiés ou d’organime génétiquement modifiés). PEG-80 glyceryl cocoate(émulsifiant issus de composants irradiés ou d’organime génétiquement modifiés). polyaminopropyl biguanide(Conservateur). parfum (fragrance). cetrimonium chloride (conservateur/emulsifiant/anti microbien : irritant). citric acid (regule le PH). aloe barbadensis. (Aloe vera : cicatrisant, apaisant)
Pas des plus clean, je vous l’accorde. Mais utilisées occasionnellement on peut se permettre… Mais pour le coup j’avoue que je réfléchirais à 2 fois avant d’en racheter. 

▫ Format : Format voyage que je trouve vraiment pratique, facile a glisser dans son sac à main ou dans le sac à langer de bébé. Système de collant qui ne tient pas terrible après plusieurs utilisations.
▫ Consistance des lingettes : Très douces, pas irritantes du tout pour les fesses de bébé Lyam. Bien imprégnées mais ni trop, ni pas assez. Ne laisse pas vraiment d’humidité sur les fesses de bébé.
Odeur : Ça sent bon le bébé, personnellement, j’adore !
➖ A force de les utiliser le petit collant colle moins bien pour refermer le sachet. Je dois donc les mettre dans une pochette plastifiée. Leur prix. La composition.
➕ Le format. La sensation de nettoyer sans irriter. Leur odeur.
Conclusion apres utilisation : Parfaites pour les fesses de bébé mais aussi son visage et ses mains malgré un packaging et une composition à ameliorer.
Note globale : 7/10

 

Studio_20160216_020812

2🔹 Les lingettes BébéCadum a l’eau thermale des Alpes :
Prix : 4€ en moyenne pour 76 lingettes. Soit 0.05 centimes la lingette. En grande surface
Composition : Aqua (eau), peg-40 hydrogenated castor oil (emulsifiant issus de composants irradiés ou d’organime génétiquement modifiés), glycerin (hydratant), sodium benzoate (conservateur potentiellement allergisant), parfum, polyaminopropyl biguanide (conservateur), prunus amygdalus dulcis oil(emollient/hydratant), citric acid (régule le ph). *Contient de l’eau thermale. Composition en demi teinte, mais moins pire que ce que je pensais à mon grand étonnement.

Format : Un peu grand. Mais système d’ouverture et de fermeture très pratique grâce à un clips qui tient parfaitement bien.
Consistance des lingettes : Douces. Non irritantes. Bien imprègnées, voir trop, elles laissent pas mal d’humidité sur les fesses de bébé.
▫ Odeur : Clairement, je la deteste ! J’ai l’impression qu’elle sent l’eau des toilettes melangée au produit style canard WC …
➖ Leur odeur
➕ Système d’ouverture. Leur prix. Leur composition.
Conclusion après utilisation : Elles sont pas mal pour les fesses, le visage et les mains mais l’odeur me rebute un peu. Cependant leur composition plutôt satisfaisante me plait bien.
Note Globale : 6,5/10

 

Studio_20160216_020929

3🔹 Les lingettes pampers sensitive :
Prix : 3.50€ en moyenne pour 56 lingettes. Soit 0,06 centimes la lingette. En grande surface.

Composition : Aqua (eau), Citric Acid (regule le ph), PEG-40 Hydrogenated Castor Oil (émulsifiant issus de composants irradiés ou d’organime génétiquement modifiés), Sodium Citrate (régule le ph), Sorbitan Caprylate (emulsifiant), Xanthan Gum (emulsifiant), Sodium Benzoate (conservateur potentiellement allergisant), Disodium EDTA (agent de controle de la viscosité), Bis-PEG/PPG-16/16 PEG/PPG-16/16 Dimethicone (Emollient : silicone), Caprylic/Capric Triglyceride (émollient/hydratant), Pentadecalactone (parfum), Dipropylene Glycol (agent masquant d’odeurs). La pire compo de ce que j’ai vu pour le moment…

Format : Classique avec un système de collant, qui ne tient pas franchement. Pratique à emporter dans un sac a main ou dans le sac à langer.
▫ Consistance des lingettes : Je ne les trouve pas douces. Je ne les ai pas suffisament utilisée mais j’ai l impression qu’elles assèchent la peau des fesses de bébé Lyam. Du coup je n’ai meme pas tenté sur son visage. Peu imprègnées, ce qui rend l’application assez difficile.
Odeur : Quasi inexistante. Et le peu que je sens est ultra chimique. Elles ne donnent pas envie de faire des bisous a bébé !
➖ Système d’ouverture, irritantes, odeur, composition.
➕ Leur prix.
Conclusion après utilisation : Je ne suis vraiment pas fan. Je les avais achetées en lot et je suis degoutée car je n’ai pas envie de m’en servir !
Note globale : 4/10

Studio_20160216_021030

4🔹Les Lingettes au liniment gifrer
Prix : 4€ en moyenne pour 70 lingettes soit 0,05 centimes la lingette. En pharmacie.

Composition : Aqua(eau), Olea Europaea Fruit Oil (emollient/hydratant), Glycerin (hydratant), Polysorbate 20(emulsifiant), Sodium Benzoate (conservateur potentiellement allergisant), Acrylates/C10-30 Alkyl Acrylate Crosspolymer (agent filmogène : qui forme un film protecteur sur la peau), Potassium Sorbate(conservateur), Bisabolol (apaisant/cicatrisant), Carbomer (stabilisateur d’émulsion), Tocopheryl Acetate (antioxydant/cicatrisant), 1,2-Hexanediol (solvant), Caprylyl Glycol (conservateur), Sodium Hydroxide (régulateur de ph), Tropolone (antibactérien).
Comme ça, ça fait peur mais c’est une des plus clean selon moi. Même si je m’attendais à plus clean que ça. 

Format : Classique avec un système de clips qui tient très bien. Se glisse, lui aussi, parfaitement dans un sac à main ou à langer.
Consistance des lingettes : Relativement douces et pas du tout irritantes. Moyennement imprègnées, ce qui finalement n’est pas si mal car elles laissent peu d’humidité sur les fesses de bébé tout en ayant une application aisée.
▫ Odeur : Je n’accroche pas du tout. Ça sent le beurre en cuisson. Ou le colza, je ne sais pas trop. Alors autant en cuisine c’est sympa, mais sur les joues de mon bébé j’aime moins.
➖ Leur odeur.
➕ Leur format. Leur prix. La composition qui est relativement satisfaisante.
Conclusion après utilisation : Clairement pour les fesses elles sont super, mais pour le visage et les mains je n’accroche pas, même si elles ne sont pas du tout irritantes.
Note glabale : 7/10

 

Voilà, un petit tour d’horizon entre 2 sortes de lingettes pharmaceutiques et 2 de grandes surfaces. Il y en a evidemment des tas d’autres (je ne peux pas toutes les comparer étant donné qu’au final je ne m’en sers pas tant que ça). Chacune ont leurs points forts et leurs points faibles. À vous de voir quels sont vos critères de sélection.

A noter quand même qu’en cosmétologie, on ne peut pas avoir du 100% naturel, il y a forcément des émulsifiants et autres conservateurs si nous souhaitons pouvoir conserver nos produits le plus intactes possible et dans leur utilisation optimale sur la durée. Tout est une question de quantités. Si vous utilisez des lingettes toutes les 5 minutes et pour tout, là oui, ce sera potentiellement dangeureux. Mais je le répète, si cela reste occasionnel, il n’y a pas d’inquiétude à avoir.

Il vous reste evidemment la solution la plus écolo et naturelle du monde : les lingettes réutilisables et de l’eau ou du liniment fait maison, mais là je souhaitais vous parler en terme de praticité plus qu’en terme d’écologie et compagnie, même si ce sont des critères très importants à prendre en compte. 

 

* Ndlr : Je n’ai pas la science infuse concernant les compositions, Ceci est le fruit de mes recherches et j’ai mis ce que j’avais trouvé sur le net (et je peux vous dire que cela m’a pris du temps !) Il est donc possible que je n’ai pas notifié en rouge d’autres composants potentiellement dangeureux (si utilisé en quantité extrème…). Le cas échéant, n’hésitez pas à m’en faire part.